Les fruits apposés du logo F font l'objet d'une CERTIFICATION DE CONFORMITE

La certification FRUITNET garantit :
un contrôle des méthodes de production et des fruits,
un contrôle de la qualité sanitaire et de la qualité gustative des fruits,
un contrôle de l'origine des fruits.

Pour être admis à la certification FRUITNET, chaque exploitation doit faire l'objet d'un contrôle par un organisme certificateur agréé par le Ministère de l'Agriculture. Deux organismes officiels et indépendants sont actuellement reconnus: "S.G.S. Van Bree" et "INTEGRA".

Les contrôles portent sur le respect des directives du cahier des charges FRUITNET tant au niveau du verger que des stations de stockage et de triage. Sont contrôlés en particulier, les techniques de production, l'aménagement de l'environnement, la qualité sanitaire des fruits et la traçabilité des lots de fruits.

En verger, le contrôle concerne :

l'identification et le marquage de chaque parcelle;
l'identification des pesticides utilisés;
les analyses de résidus de pesticides sur des échantillons de feuilles et de fruits;
la présence d'une faune utile (acariens prédateurs Typhlodomus pyri, punaises prédatrices Anthocoris nemoralis, ...);
la présence de nichoirs, de pièges à phéromones;
le système de plantation;
la largeur de désherbage;
la présence de bandes enherbées;
...

En station, le contrôle concerne :

la vérification du cahier parcellaire (écriture des interventions en verger);
la présence d'étiquetage conforme sur les caisses de stockage de fruits FRUITNET;
la réalisation du suivi de la qualité des fruits en conservation;
la vérification du cahier de triage et de vente;
les analyses de résidus de pesticides sur des échantillons de fruits.


En complément du contrôle de base obligatoire au niveau fédéral, l'asbl FRUITNET réalise des contrôles internes supplémentaires en verger, dans les stations de stockage, de triage et de conditionnement et dans les magasins.

Ces contrôles portent en particulier sur la conformité de la qualité des fruits, tant externe qu'interne, et sur la traçabilité des lots de fruits.