Acariens

Les acariens nuisibles (araignée rouge, araignée tisserand, phytoptes) provoquent par leurs piqûres nutritionnelles un bronzage des feuilles. En cas de fortes infestations, ils affaiblissent considérablement les arbres et entraînent une diminution du calibre, de la coloration et de la qualité gustative des fruits, ainsi que de la rugosité sur fruits et une chute prématurée des feuilles.

L'utilisation de certains produits favorise leurs pullulations et la lutte contre ces ravageurs est souvent onéreuse. Depuis l'application des techniques intégrées et la prise en compte des auxiliaires, la lutte contre ce ravageur s'est considérablement améliorée.

Les populations d'acariens, et notamment d'araignées rouges, sont contrôlées par la présence permanente d'acariens prédateurs naturels, principalement le Typhlodromus pyri.

En effet, ces prédateurs naturels avaient complètement disparu de nos vergers par l'emploi intempestif des pesticides. Grâce à la sélection et au raisonnement des pesticides et à l'introduction systématique de cet acarien prédateur Typhlodromus pyri, la production intégrée en pommier est aujourd'hui réalisable et les traitements acaricides ont disparu dans les vergers équilibrés.